samedi 27 avril 2013

Il était une fois, tome 1 : Au douzième coup de minuit d'Eloisa James

Il était une fois, tome 1 : Au douzième coup de minuit
Eloisa James


Réduite au rang de servante depuis la mort de son père, Kate vit sous le joug de sa belle-mère Mariana. L'odieuse femme va bientôt marier sa fille, Victoria, à un éminent parti, mais avant tout, la future épouse doit être présentée au prince Gabriel. Par un coup du sort, Victoria ne peut se rendre au château. C'est donc Kate qui est envoyée à sa place, déguisée en fiancée. Kate va rencontrer Gabriel, un prince aussi charmant qu'arrogant. Un prince pour qui son coeur vacille, mais que le destin s'acharne à lui dérober. Et si un baiser avait le pouvoir de tout changer ? Et si les contes de fées existaient ?
 
 
 
Et bien quelle découverte ! J'ai passé un très bon moment. Il faut le dire tout de suite : Quand on commence ce roman, difficile d'en sortir :D. Dès les premières lignes, j'ai été agréablement surprise par la plume de l'auteur que je ne connaissais pas. Elle a un certain talent pour vous transmettre des émotions sans vous tartiner cela sur plusieurs pages. Pas de détails inutiles, ni d'explications à n'en plus finir. Du coup, on avale chapitre après chapitre et ohhh c'est déjà fini. Quel dommage, c'est le genre de roman qu'on aimerait faire durer encore et encore.
 
Le conte est très bien revu. J'avais peur, avant de le commencer de me retrouver face à du déjà vu, à une banale retranscription de Cendrillon sans touche personnelle. Et c'est loin d'être le cas. Certes, nous sommes dans une réécriture du conte, on ne peut donc pas reprocher à l'auteur de faire des clins d'oeil à l'original mais ça n'empêche en rien le fait que l'on soit totalement embarqué par l'histoire et les personnages. J'ai beaucoup aimé les petites modifications apportées aux personnages du conte d'origine.  D'ailleurs, on oublie vite de faire la comparaison.
 
Côté personnages, Kate est une jeune fille attendrissante à l'image de Cendrillon qu'elle représente. Elle a eu une enfance difficile mais tout de même loin de l'esclavage. Disons qu'elle a réellement été privée d'amour et de considération mais la comparaison avec Cendrillon s'arrête là. Sa belle mère, a la mort de son père a renvoyé beaucoup de personnel, elle est donc obligée de prendre la gestion du domaine en main. Mais à travers les descriptions de l'auteur, je ne voyais pas la jeune femme à quatre pattes en train de laver le sol. Disons qu'on a affaire à une version un peu plus moderne ( même si l'histoire ne se situe pas à notre époque). Le prince est lui aussi très intéressant. On est loin du prince charmant. Il est un peu bourru, aime les femmes et aime le faire savoir. Malgré tout, on s'attache très vite à lui et à son physique plutôt avantageux  ;)
Les personnages secondaires tiennent un rôle important dans l'histoire et apportent tous un petit quelque chose. C'est le cas notamment de la marraine de Kate que j'ai beaucoup aimé et qui nous fait bien rire avec ses répliques.
 
Quant à la romance, point central du roman, c'est une petite merveille. Kate et Gabriel se cherchent, se trouvent, se cherchent à nouveau pour notre plus grand plaisir. Rien de bien nouveau certes mais on sait en ouvrant une romance que la fin est prévisible. Personnellement ça ne me dérange pas. Quand je lis ce genre de roman ( que j'adoooore lire d'ailleurs) , je cherche un moment d'évasion, de l'amour, du contact ... Elle a le mérite de ne pas vous ennuyer, on passe un très bon moment ! Parfait quand le moral n'est pas au beau fixe.
 
J'ai aimé le côté historique : Eloisa James reste évasive, ne cite pas une période en particulier bien qu'elle annonce à la fin que l'histoire se situe au début du 19ème siècle. C'est un choix judicieux car du coup elle a un peu plus de liberté pour le langage et les actes des personnages.
 
 
Je le conseille aux amatrices de romance. Vous passerez très certainement un bon moment. Quant à moi, j'ai hâte de lire le second tome qui, à en croire les avis est encore meilleur !
 
 
 

3 commentaires:

  1. Il est dans ma PAL ce livre !^^
    Et je sens qu'il va remonter illico en haut de la pile !!! :P
    J'ai hâte de voir si je l'aime autant que toi :D
    Bisous ;)

    RépondreSupprimer
  2. Il faut trop trop trop que je le lise !!!! lol

    RépondreSupprimer

Merci :D

Une petite citation ?

"Chaque lecture est un acte de résistance. Une lecture bien menée sauve de
tout, y compris de soi-même"

Daniel Pennac