jeudi 2 mai 2013

Le dernier jardin, tome 1 : Ephémère de Lauren DeStefano

Le dernier jardin, tome 1 : Ephémère
Lauren DeStefano

L'humanité croyait son avenir assuré. La science avait créé des enfants parfaits, immunisés contre toutes les maladies. Mais qui pouvait imaginer le prix à payer ? Car désormais, personne ne survit au-delà de vingt-cinq ans. Le monde a changé. Pour les jeunes femmes, la liberté n'est plus qu'un souvenir. Au nom de la survie de l'espèce, elles sont kidnappées et contraintes à des mariages polygames. Rhine a seize ans. Quand elle se réveille dans une prison dorée, elle n'a qu'une idée en tête : fuir. Qu'importe l'amour que lui portent son mari et ses soeurs épouses. Quand on n'a que quelques années à vivre, la liberté n'a pas de prix.
 
 
Je me demande bien pourquoi j'ai laissé si longtemps ce livre dans ma PAL parce qu'à partir du moment ou je l'ai ouvert, je n'ai plus réussi à le lâcher. Il a été dévoré en une après midi. Je frôle le coup de coeur, il m'a manqué un petit quelque chose mais sinon c'était vraiment génial !
 
Ce qui m'a plu en premier est l'entrée dans l'histoire. La première ligne nous plonge directement au coeur du sujet. Pas d'explications inutiles, on sait tout de suite où l'auteur veut nous mener et du coup, une seule envie nous habite : connaître la suite !
Le premier chapitre terminé, j'ai enchaîné jusqu'à a fin et je n'ai pas vu le temps passer. Le sujet traité est très intéressant. Il faut dire que quand il s'agit de dystopie, je suis toujours partante ;)
 
L'action se situe en Amérique. Les humains ont réussi à éradiquer les maladies ( cancer, MST ... ) si bien qu'on ne tombe plus malade. La première génération s'en tire à merveille mais malheureusement, ce n'est pas le cas des descendances. Car bien qu'ils vivent en parfaite santé, les garçons ont une espérance de vie de 25 ans et les filles de 20 ans. Un virus mortel est auquel on ne peut échapper prend possession des corps et c'est la fin. Même les plus grands scientifiques ne trouvent pas de remède.
Il faut donc assurer l'avenir de la terre et continuer à la peupler. Les relations sont donc polygames : on cherche à faire un maximum d'enfants. Voilà comment Rhine se retrouve mariée à 16 ans à un homme de 21 ans qui épouse deux autres jeunes filles avec elle. Mais elle vit très mal cet enfermement et aspire à la liberté. Elle ne vit d'ailleurs qu'avec une seule idée en tête : s'échapper.
 
Autant dire qu'on passe un très bon moment. J'ai été complètement happée par cette histoire. On suit Rhine dans son aventure au sein d'une prison dorée. Elle a tout ce qu'elle veut, et pourtant elle n'est ni plus ni moins qu'une prisonnière. Elle est là dans un but précis : faire des enfants. C'est une histoire complexe car on est sans cesse entraîné dans un tourbillon de sensations et sentiments. On oublie parfois qu'il est question d'emprisonnement, et pourtant c'est bien de cela qu'il s'agit. L'auteur est parvenu à donner un caractère et un rôle différent à chacun. Les personnages ont une personnalité forte qui s'affirme au fur et à mesure.
Malgré moi, j'ai adoré l'époux de Rhine. Il est très attendrissant et je n'ai pas pu m'empêcher de l'adorer. Je ne peux pas trop en dire au risque de dévoiler l'histoire et c'est assez frustrant ;). Disons que c'est assez spécial : il a trois femmes pour lui tout seul, il les retient prisonnières, n'est avec elles que pour leur faire des enfants et pourtant, pourtant il a ce petit quelque chose qui fait qu'on s'attache, qu'on lui veut du bien. C'est, je vous assure franchement déroutant.
En ce qui concerne les autres personnages, je les ai plus ou moins appréciés. Les " soeurs épouses" de Rhine sont différentes d'elle mais apportent beaucoup à l'histoire. Quand au personnage de Gabriel ( je ne vous en dis très peu à son sujet ) , je n'ai pas réussi à m'y attacher, allez savoir pourquoi. On verra ce qu'il en est dans le second tome.
 
Alors Rhine, aime t-elle son mari ? Parce que c'est la question qu'on se pose n'est ce pas ? Je ne vous le dirai pas, vous vous en doutez. Il faut juste savoir ceci : C'est un sujet extrêmement bien mené par l'auteur ! Quel talent d'ailleurs ... En y repensant je me dis que tout ceci à du lui donner beaucoup de travail. Parce que toute la complexité est là.
 
J'ai apprécié chaque passage et j'ai été bien déçue d'arriver si vite à la fin. J'ai le second tome mais j'ai un peu peur. Les avis sont très bons pour le premier et pour le second c'est soit ils sont très enthousiastes, soit ils sont complètement négatifs ... Du coup, je pense que je vais attendre un peu avant de me lancer dans ce second tome. Je vais encore savourer le souvenir d'Ephémère tellement j'ai passé un bon moment.
 
Alors pourquoi pas le coup de coeur ? Et bien je ne sais pas, il m'a manqué un petit quelque chose que je ne m'explique pas du tout. Cela dit, on en est proche quand même ^^
 
 
Un très très bon premier tome et j'espère vraiment que le second tome sera aussi bon :D
 
 
 
 

2 commentaires:

Merci :D

Une petite citation ?

"Chaque lecture est un acte de résistance. Une lecture bien menée sauve de
tout, y compris de soi-même"

Daniel Pennac