dimanche 18 août 2013

Femmes obscures d'Angélique Ferreira

Femmes obscures
Angélique Ferreira

Lorsque les rayons du soleil n’illuminent plus la vie de leur réalité claire et évidente, certaines femmes se révèlent dans l’ombre. Sortant de leurs recoins sombres à l’abri des regards, elles peuvent prendre vie à partir de vos rêves les plus fous. Ou de vos pires cauchemars…
Femmes Obscures est un recueil de nouvelles fantastiques à plusieurs facettes. Chacune d’elles est un bijou obscur qui vous emportera là où la réalité s’arrête, où les barrières s’estompent.
Il comprend les nouvelles suivantes:
 Le voile immaculé
Le songe d’une nuit d’automne
Le murmure de la mer
Le rosier grimpant
Le marc de café
Baiser mortel
Mastabas
 
 
 
Merci aux éditions Artalys pour ce partenariat =)
 
Dans ce recueil, les femmes sont à l'honneur.
 
Je suis passée par toutes les émotions. Il faut dire que les femmes dont il est question sont toutes plus différentes les unes que les autres. Tantôt douces, parfois machiavéliques : on en aime une et on déteste l'autre.
 
La encore, l'auteur n'y va pas avec des pincettes. Le vocabulaire est dur, cash et la sensibilité du lecteur est mise à mal. Je ne souhaite pas vous résumer chacune des nouvelles dont il est question car le plaisir réside dans l'inconnu. J'ai adoré perdre mes repères et avancer à l'aveuglette. La surprise n'était que plus grande.
 
Elles ont toutes quelque chose d'intéressant mais j'ai cependant mes préférences. Le voile immaculé est sans doute mon coup de cœur. L'histoire est froide, dure et la femme à l'honneur est un exemple de courage. Le murmure de la mer est très poétique. Elle nous prend aux tripes. En fait en y repensant je me dis que le coup de cœur n'est pas loin non plus ;). Enfin, j'ai beaucoup aimé Mastabas. Elle est plus longue que les autres et c'est son côté dépaysant qui m'a le plus plu.
 
En revanche j'ai été littéralement choquée par baiser mortel. Je ne m'attendais pas à ça en commençant ma lecture et j'ai été à la limite du dégout. Non, franchement, celle ci ne passe pas du tout. C'était peut être aussi le but de l'auteur ^^ .
 
La plume de l'auteur est particulière : la poésie est à l'honneur mais Angélique Ferreira ne mâche pourtant pas ses mots. Le tout forme un ensemble étonnant auquel on s'habitue très vite. J'ai rapidement apprivoisé son style si bien que plus on avance, plus on prend plaisir à découvrir son univers. Ce dernier est riche et bouleversant. Et puis disons le, pour la féministe que je suis, un recueil dédié aux femmes, c'est juste super ;)
 
 
Une chose est certaine : quelque soit la nouvelle, le dépaysement est total. Vous oubliez où vous êtes pour entrer dans un univers des plus mélancolique. N'hésitez pas :D
 
 

7 commentaires:

  1. Bonjour,

    Merci pour votre chronique :)

    Le baiser mortel est en effet destine à choquer les lecteur :p (je sais je suis un méchant auteur qui aime torturer ses lectures)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour votre commentaire, ça me fait très plaisir :)
      Je me doutais pour baiser mortel et le but étant de choquer je peux vous dire que c'est réussi ;)
      Bravo en tout cas, J'ai beaucoup aimé l'ensemble

      Supprimer
  2. Coucou :)
    Merci pour ce superbe article.
    A chaque fois que je vois ce recueil, j'ai envie de me l'acheter !!!
    Que de bons avis à chaque fois.
    En plus, avec ce que tu as écrit, ça me tente encore plus.
    Je vais voir, vais-je résister ou pas ?...
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si je peux te donner un conseil : ne résiste pas :) lol

      Supprimer
  3. Tu peux me dire tu ^^

    Baiser mortel est une histoire vrai (outre la fin tu t'en doute)

    j'avais très envie de traiter un sujet sombre à la Sire Cédric ^^

    C'est moi qui te remercie d'avoir prit le temps de le lire et d'en faire la chronique

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est réussi en tout cas :) je ne m'attendais pas à ça en commençant la nouvelle. Mais en même temps, c'est ce que j'ai adoré dans ton recueil, ne pas savoir à l'avance, découvrir au fur et à mesure. C'était très déroutant :)
      Au plaisir de te relire ! Et félicitations pour ce petit bijou !

      Supprimer
  4. Je ne connaissais pas mais tu me donnes très envie de lire ce recueil!

    RépondreSupprimer

Merci :D

Une petite citation ?

"Chaque lecture est un acte de résistance. Une lecture bien menée sauve de
tout, y compris de soi-même"

Daniel Pennac