vendredi 28 mars 2014

Le royaume de la forêt, tome 1 : Le dieu pervers d'Erika Sauw

Le royaume de la forêt, tome 1 : le dieu pervers.
Erika Sauw


 L’empire prussien a étendu ses terres jusqu’à l’ouest du monde, sur une immense forêt où vivent quelques tribus primitives. Plus loin, disent les indigènes, se trouve un peuple réputé pour sa férocité, offrant des sacrifices humains à de sombres divinités : les Juwaans. On raconte aussi qu’ils convoitent Sophie von Halle, la fille du comte Richard, gouverneur de la marche occidentale de l’empire. Elle s’estime hors de danger. Mais à la mort de son père, elle est obligée de quitter la cité de Dietburg et sa garnison, et court le risque d’être enlevée par les Juwaans.



Merci aux éditions Artalys pour ce partenariat !

Le premier mot qui me vient est ... Étrange ! Et dans le pas de calais on dirait ... Tchuuuuuu !! ;)

Plus sérieusement je suis assez déroutée et je l'ai été tout le long de ce premier tome

En fait, je pense que je suis autant retournée parce que je ne m'attendais pas à ça. En règle générale, j'aime lire les œuvres érotiques à condition qu'elles ne soient pas clichées. Mais j'aime quand le tout laisse place à une romance ( si vous me suivez, vous savez à quel point j'aime le romantisme ^^ ). Et bien que je ne puisse pas vous dévoiler l'intrigue de ce premier tome, on est assez loin du genre érotique traditionnel. 

Le début me laissait entrevoir quelque chose de classique et puis tout à coup tout a été chamboulé, et j'ai été littéralement scotchée ! J'ai adoré en savoir plus sur le mode de vie des tribus dont il est question ici. Je dois dire que j'étais assez ignorante et je ne pensais pas qu'il pouvait encore exister de telles civilisations si éloignées de la notre. Ou en tout cas pas à ce point !! J'ai été choquée aussi ( ce n'est pas peu dire ) par certaines scènes et je tiens à dire que ce n'est pas un livre à mettre entre toutes les mains. Si vous n'avez jamais lu d'érotisme, ne vous lancez pas dans cette oeuvre tout de suite. Car, je le répète ce n'est pas du tout ce qu'on trouve dans tout ce qui a pu se faire depuis quelque temps. 

Je ne peux pas dire si j'ai aimé ou détesté. J'ai été subjuguée, ça oui et je voulais absolument connaitre la suite même si j'ai été écœurée un  bon nombre de fois. Ce n'est habituellement pas mon genre de lecture. Je n'ai pas peur de lire les scènes de sexe et je n'ai pas peur de dire non plus que ça me plait d'en lire, même dans une simple romance. Mais je n'avais jamais rien lu de tel. Choquant, oui ce premier tome l'est. Je ne peux que souligner le talent de l'auteur pour être parvenue à décrire l'environnement et les scènes à la perfection. J'ai été dépaysée et quand j'ai fini par éteindre ma liseuse, j'étais bien contente d'être tranquillement dans mon canapé, dans un pays civilisé ou heureusement ce que j'ai lu n'est pas monnaie courante et n'est surtout pas considéré comme allant de soi. 

C'est complexe, en général je peux dire sans douter ce que je pense, si le tout a été positif, si j'ai été passionnée ou déçue. Ici, c'est tout bonnement impossible. Ce n'est pas un coup de coeur, ce n'est pas tendre, c'est même sauvage et pourtant ... J'ai très envie de lire la suite !! J'ai hâte de voir où l'auteur va nous emmener, si elle va rester sur le même terrain ou changer de stratégie ... Autant de questions qu'il me tarde de résoudre !



C'est bizarre, étrange, hors du commun et ça doit être lu par un public averti ! Quant à moi, j'ai hâte de connaitre la suite !!



3 commentaires:

  1. Cela m'intrigue... je crois que je vais le rajouter sur ma petite liste...

    RépondreSupprimer
  2. coucou
    c'est vrai que ce n'est pas traditionnel comme lecture érotique et comme toi, j'ai hâte de lire la suite. ;)

    RépondreSupprimer

Merci :D

Une petite citation ?

"Chaque lecture est un acte de résistance. Une lecture bien menée sauve de
tout, y compris de soi-même"

Daniel Pennac