lundi 7 avril 2014

Amour calorifique de Pierrette Lavallée

Amour calorifique 
Pierrette Lavallée 



Gwendolyn est une jeune femme mariée à un homme qui ne s’est pas comporté avec la tendresse nécessaire. Il a fini par se séparer d’elle en l’accusant d’être frigide. Elle se confie à une amie, Deborah, laquelle envisage de faire appel à l’une des ses curieuses relations pour soigner Gwendolyn. Car elle connaît un satyre qui lui a rendu un immense service. C’est ainsi que quelques jours plus tard, un homme très séduisant vient frapper à la porte de Gwendolyn et lui propose tout de go de l’initier au plaisir sexuel.
Mais pendant ce temps, des prostituées de la ville disparaissent mystérieusement.


Merci aux éditions Artalys et à l'auteur pour ce partenariat.

J'ai débuté cette lecture sans lire le résumé. La couverture ne cachant pas la nature de cette nouvelle, j'ai souhaité la découvrir entièrement. Quelle surprise ! Quelle bonne surprise même !

C'est tout d'abord le style de l'auteur qui me pousse à faire l'éloge de cette nouvelle car j'admire la limpidité avec laquelle Pierrette Lavallée écrit. Dès les premières lignes, je me suis littéralement plongée dans l'histoire de Gwendolyn. L'auteur expose les faits, ne se perd pas dans une suite d'explications qui risqueraient d'alourdir son texte. On sait direct où on va : Gwendolyn est frustrée et elle a grand besoin de changer cet état de fait ! 

J'avoue que j'ai trouvé le début un peu trop osé. Qui accepterait franchement de se laisser aller avec un parfait inconnu sous prétexte qu'il est viril, sexy et qu'en plus il sait bien faire la chose ? ... Bon c'est tiré par les cheveux mais la suite est tellement whouaouuu qu'on s'en fiche !!

C'est une histoire de sexe, on ne se le cache pas mais tout ce qui gravite autour fait de cette nouvelle, une petite merveille. J'ai adoré le lien avec la mythologie et avec la terrible malédiction donc il est question ici ( mais chut vous n'en saurez pas plus ). J'ai été peinée de comprendre qu'il y avait un premier volet que je n'ai pas lu ( grrrr ) mais ça risque de se faire rapidement ;).

J'ai trouvé l'ensemble très poétique et très recherché. Même quand les scènes sont terribles, c'est la poésie qui est à l'honneur.


J'ai passé un très bon moment et je conseille cette nouvelle à toutes les âmes romantiques qui passeront par ici ;)




4 commentaires:

  1. lavallée pierrette7 avril 2014 à 17:34

    Un énorme merci pour votre élogieuse chronique qui m'a fait monter les larmes aux yeux.
    Je suis touchée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec plaisir, j'ai passé un très bon moment !

      Supprimer
  2. Je suis une âme romantique donc je pourrai être conquise ^^

    RépondreSupprimer

Merci :D

Une petite citation ?

"Chaque lecture est un acte de résistance. Une lecture bien menée sauve de
tout, y compris de soi-même"

Daniel Pennac